PRESSE

LE MOT DIT

– “les chansons de guillaume ledent résistent à toute facilité. Elles suggèrent les nuances et virages qui frôlent ou heurtent chaque personne, quel que soit leur âge /…/ les compositions musicales courent sur des partitions afro-cubaines, des riffs de guitare, du rock flambant aux variations électro-acoustiques. C’est vif, tonique, comme le sont les textes dont l’écriture tutoie le poème et la beauté” – L’avenir, février 2018

reportage sur la première du spectacle – décembre 2017 – Notele

« Qui ne se reconnaîtrait pas dans la chanson Emilie parfaite, jamais suffisamment belle ni performante à son goût? Une chanson servie par une rythmique afro-electro que ne renierait pas Peter Gabriel » Le courrier de l’Escaut, décembre 2017

 

ANCIENS ALBUMS / CONCERTS

« En quelques chansons balancées avec une assurance élégante, l’auteur-compositeur-interprète a fait montre de tout son talent de chanteur engagé et préoccupé par l’époque dans laquelle nous vivons. » Passion Chanson, (concert – avril 2017)

« Tourné vers les enfants, Guillaume Ledent n’a pas l’intention de chanter une quelconque mièvrerie, car ses couplets s’écoutent autant par les adultes. » Rue du théâtre , (chronique concert à Barjac, été 2015)

Une perle à découvrir absolument » RTBF (Histoires d’écailles et de plumes, 2014)

« Entre complicités musicales, duos et idées géniales, la chanson française se raconte ici autrement » – Moustique (Histoires d’écailles et de plumes, 2014)

Tout tient du travail d’orfèvre. On a là, sans aucun doute, un des ouvrages musicaux et picturaux Jeune Public de l’année 2012. » Pic-son Point Culture (Dérange ta chambre, 2012)

« si vous voulez du gnangnan bien lisse, passez votre chemin. Chaque fois, c’est fort, riche et nuancé, juste. » Changement pour l’égalité (Dérange ta chambre, 2012)

« Attention petit joyau ! Tant et si bien qu’on aimerait voir Ledent poursuivre sa Récréation dans la cour des grands… » Nos enchanteurs (La récréation, 2010)

« Une bonne nouvelle qui nous vient du plat pays » Open Mag (Ton océan, 2008)

Guillaume Ledent, petit à petit, devient le leader des « sans paliers » de la chanson française. Un empêcheur de tourner en rond, juste comme le monde en a besoin » Chorus (Ton océan, 2008)

« Du bonheur sur chaque plage composant son océan » Francofans (Ton océan, 2008)